Maison saine

Qualité environnementale et rénovation de la ferme familiale:

Une attention à partager…

Dès les premiers pas de notre projet d’hébergement, le choix de l’écoconstruction nous est apparu évident. Décidés à participer à toutes les étapes du chantier, le choix de matériaux de qualité allait nous permettre de manipuler des matières saines et agréables à mettre en oeuvre. Aussi, qu’il s’agisse d’efficacité énergétique, du bilan carbone des matériaux, et surtout de la santé des occupants, il nous importait de faire les bons choix pour partager une maison saine. La nôtre n’avait pas été habitée, certaines pièces, depuis trente cinq ans. Sans toucher à la distribution d’origine des pièces, et sans modifier l’aspect extérieur, il a fallu étudier une isolation par l’intérieur. Nous avons ainsi choisi les matériaux les mieux adaptés à chaque pièce de la maison, à chaque situation, et privilégié  leur provenance locale, autant que possible( terres cuites, chaux, chanvre, peuplier, chênevotte).

Sans vouloir dresser un registre technique détaillé, nous vous livrons plus bas nos quelques petits « secrets » de fabrique, en souhaitant, humblement, qu’ils soient très largement reproduits, pour faire plein de maisons saines…

Les toitures ont été isolées sous rampant, par calfeutrage de 30 cm en laine de chanvre vrac entre les pannes .

Ensuite, dans toutes les chambres et salles de bains à l’étage, les plafonds ont été plaqués de peuplier non traité.

Les murs intérieurs exposés nord, ainsi que les cloisons intérieures entre chambres et salles de bains ont été plaqués de liège expansé pur, afin d’assurer une bonne isolation acoustique.

Pour les autres murs, notre choix s’est porté sur du panneau de lin et chanvre, ainsi que de laine de bois dans certains cas.

Puis nous avons recouvert les isolants de plaques  de Fermacell (schiste et papier recyclé), sur structure bois, en alternative aux profilés métalliques et plaques de plâtre.

La plupart des planchers d’origine ont été conservés, poncés, protégés avec une huile dure, et cirés.

L’entresol a été calfeutré de chênevotte (chanvre pulsé) en vrac pour l’isolation phonique.

Dans la cuisine et dans le gîte « l’écluse », le sol a été carrelé de terre cuite de Saint Jean d’Angle, les chappes isolantes réalisées en dalle chaux-chanvre.

Les parois murales du gîte, en pierre , ont été isolées avec un enduit chaux-chanvre de 10 cm d’épaisseur, en finition lissée .

En ce qui concerne les ouvertures, nous avons remplacé les menuiseries éxistantes à l’identique, par du double vitrage, en bois, avec petits bois saillants.

Les cheminées ont été conservées, et deux d’entre elles ont reçu une installation de poele à bois.

Pour les terrasses, nous avons installé des planchers de mélèze non traité.

Des  peintures écolabellisées  ont été employées, ainsi que des peintures dispersion, et badigeons à la chaux.

Soucieux de conserver l’aspect originel de la ferme et le charme du bâti oléronais, les maisons ont été rénovées à l’identique, au plus près des préconisations de la  charte architecturale du Pays Marennes Oléron.

Nos parents nous ont donné le goût du jardinage,  aussi, afin de conserver les ambiances et les parfums des iles, nous avons privilégié les espèces locales pour la cour et le jardin. …Le plus grand potager, lui, se trouve un peu plus loin dans les terres, bien gardé par les ânes de Margareth.

Pour continuer, et faire de la ferme de Sidonie un lieu bienveillant pour la planète, voici quelques unes de nos actions, à peaufiner chaque jour…

  • Pour mieux gérer la consommation d’eau, nous avons équipé les robinets de dispositifs économes.
  • Les appareils d’éclairage  sont équipés de lampes LED, les lieux communs de détecteurs et le jardin d’éclairages solaires.
  • Les produits de nettoyage et papiers sont écolabellisés.
  • Le lavage du linge est sous traîté par une entreprise locale, utilisant des produits lessiviels avec écolabel, -une partie est  lavée à la maison et séchée à l’air libre.
  • Le chauffage des communs est assuré par un poele à bois et un poele à granulés de bois.
  • Nous trions nos déchets et invitons nos visiteurs à le faire, avec mise à disposition d’un lieu de tri sélectif et d’une aire de compostage.
  • Tous nos  achats sont orientés vers des produits  les moins emballés possible.
  • Les eaux de pluie sont acheminées vers une fosse couplée à un système de lagunage , l’eau ainsi retenue nous sert pour l’arrosage du jardin.
  • Nous ne sommes pas équipés de climatisation, ni de piscine, la mer s’offrant à nous à quelques pas…
  • Nous encourageons les déplacements à vélo, en mettons à disposition, et un local leur est dédié .
  • Nous préparons les petits déjeuner et dîners avec tout ce que l’île peut nous fournir de bons produits Bio, naturels et locaux. Nous cultivons un potager pour les besoins de la table d’hôtes, et beaucoup de plantes sauvages agrémentent nos menus.
  • Les actions associatives en faveur de l’environnement sont des initiatives précieuses sur les sites touristiques et fragiles, mais également à l’échelon global, aussi nous soutenons ces actions autant que possible…

Merci pour votre attention, et surtout, nous vous souhaitons une escale paisible  à La ferme de Sidonie…